Vendre son âme (avec ses livres)

magieIl y a quelques mois, après avoir lu le livre La Magie du rangement de Marie Kondo, j’ai réorganisé ma bibliothèque en prenant les livres un à un, comme l’auteure le prescrit, et en me demandant : est-ce que ce livre me rend heureuse ? Sinon, je le déposais dans une valise.

A la fin de l’après-midi, la valise était pleine et il y avait maintenant beaucoup d’espace pour les choses que j’aimais vraiment. C’était un sentiment très libérateur.

* * *

Récemment, je me préparais pour un voyage et en ouvrant ma valise j’ai découvert qu’elle était pleine de livres. Il semble que j’avais négligé la dernière étape de la réorganisation qui est : débarrassez-vous immédiatement du surplus.

Un matin, j’ai amené la valise à ma librairie de livres usagers.

Tandis que le gérant évaluait mes livres, je me sentais un peu nue. Les livres révélaient beaucoup de choses sur moi, ma personnalité, mes intérêts.

Puis j’ai réalisé, « Ces livres ne représentent pas qui je suis, mais plutôt qui j’étais

Ces livres, je les vendais car j’avais passé à d’autres choses. J’avais d’autres intérêts, de nouveaux hobbies. Les livres auxquels je tenais vraiment étaient à la maison. Le vrai moi était à la maison. Sur mes étagères.

 

je tire un fil de broderie

de l’intérieur d’un livre

et laisse aller

 

ve-blog-vendre-livres

 

Le haigabun (un haibun accompagné d’un haiga) est une technique inventé par Line Michaud. Ici, j’essaye ma propre version : un haibun suivi d’une bande dessinée.

 

 

 

 

Advertisements