Ma bédé dans Haidan (Japon)

Voici un aperçu de Old Pond Comics, la version anglaise de ma bande dessinée Vieil Etang, tel que publié dans le journal Haidan… au Japon!

Depuis January 2016, ma bédé accompagne un article mensuel de Emiko Miyashita sur le haïku.

J’ai de la chance que Emiko m’envoie des photos de la publication par courriel car ma copie prend du temps à me parvenir au Canada. Ces photos me donnent un aperçu des petits objets qui se trouvent sur le bureau d’Emiko, tels que cette petite biwa (à gauche) et une pierre qui vient de Nice (à droite).

 

Sept 2019 Haidan issue by Emiko

Haidan (Septembre 2016). Photo de Emiko Miyashita.

Advertisements

Vieil Etang publié au Japon

Depuis Janvier 2016, Vieil Etang est publié au Japon. Je collabore avec la poétesse Emiko Miyashita qui écrit un article mensuel pour le nouveau journal Haidan. A chaque mois, Emiko m’envoie trois haïkus et je fais une bédé-haïku pour accompagner son article.

L’éditeur me fait parvenir des copies de la revue, mais seulement des mois plus tard, alors Emiko m’envoie parfois des photos de l’article dès sa parution.

Voici une photo du numéro de Mai 2016 montrant des objets Japonais sur le bureau d’Emiko. Elle m’a donné la permission de la partager.

HaidanMay2016byEmikoDSC_1165recolored.FORWEBjpg

Haidan (Mai 2016). Photo par Emiko Miyashita.

Le premier rêve de l’année

Au Japon, le premier rêve de l’année (Hatsuyume) est sensé révéler le genre d’année que vous allez avoir. Une des salutations communes au début de l’année, mais particulièrement le 2 janvier, est “Quel a été votre premier rêve de l’année?” (Donna hatsuyume o mita?)

Le premier rêve de l’année;
Je le garde en secret,
Et souris à moi-même.

— Haïku de Shō-u

Parce que les gens restaient veiller toute la nuit du 31 décembre, le premier rêve de l’année se déroulait plutôt dans la nuit du 1er janvier. C’est pourquoi le 2 janvier est connu sous le nom de Hatsuyume (jour du Premier rêve de l’année) au Japon..

ve-premier-reve-de-lannee

Il était particulièrement chanceux de rêver du Mont Fuji (car c’est le plus haut sommet au Japon), d’un aigle (un oiseau qui vole très haut), ou d’une aubergine (dont le nom japonais nasu ressemble à un mot associé au succès).

J’espère que vous avez eu un bon premier rêve de l’année.

Bonne et heureuse année!

Vieil Etang – Matsushima, ah!

 

vematsushima

Basho raconte son voyage à Matsushima dans La sente étroite vers le nord.

Encore aujourd’hui, Matsushima est un des plus beaux paysages au Japon. Imaginez: des centaines d’îles couvertes de pins centenaires.

Basho, estomaqué par la beauté du paysage, composa ce haïku (sous la forme 5-7-5) qui peut se dire dans n’importe quelle langue:

Matsushima, ah!

Aah, Matsushima, ah!

Matsushima, ah!

— Basho

Merci à Phil d’avoir suggéré ce haïku à bédéiser. Voir les autres bédés sur le site Vieil Etang–>.