Exposition “Words: Haiku on Paper”

words-haiku-on-paper-go-fund-me

Saviez-vous que plusieurs poètes de haïku sont aussi des artistes travaillant avec le papier? Parmi eux, Terry Ann Carter, Claudia Radmore, Steve Addiss, et plusieurs autres, auront des oeuvres exposées dans l’exposition internationale Words: Haiku on paper (Mots: haïku sur papier) à Whitehorse, Yukon. L’exposition coïncide avec la conférence de  Haiku Canada en Mai 2016.

Appuyez la campagne Go Fund Me pour recevoir un catalogue d’exposition mettant en vedette les oeuvres de vos artistes et poètes de haïku préférés. Je viens tout juste de donner et le procédé était très facile.

Et faites suivre à vos contacts sur Facebook et Twitter pour aider vos amis poètes et artistes.

frog-origami-haiku-by-jessica-tremblay-for-words-IMG_5996

J’ai créé quelques pièces de haïku-origami pour l’expo. Je ne suis pas certaine si les oeuvres feront partie de l’exposition finale ou non. C’est-à-dire, on m’a dit que oui, mais il me semble incroyable que mes oeuvres soient exposées à côté de celles d’artistes internationaux, alors je le croierai quand je le verrai.

Les oeuvres finales sont un secret, mais je vous offre une des premières versions de “Childless” avec les grenouilles origami pas encore fixées.

Tout oeuvre non choisie pour l’expo finale sera exposée dans les devantures de magasins le long de la rue Main pendant la conférence de Haiku Canada. Ce sera génial de voir tant de haïku dans les rues de Whitehorse. Merci à Helen O’Connor, curatrice de l’exposition.

Advertisements

Cartes postales-haïkus de Claude Rodrigue

A la conférence de Haïku Canada en mai 2015, à Victoria, j’ai été charmée de découvrir un cahier à anneaux rempli de cartes postales faites par Claude Rodrigue.

J’aime beaucoup quand les poètes trouvent des moyens créatifs de publier et diffuser leurs haïkus.  Ces cartes postales de Claude Rodrigue en sont de bons exemples.

claude-postcard-balade

balade au port

entre deux céréaliers

le dos d’un rorqual

– Claude Rodrigue

Sur le recto de chaque carte, on trouve un haïku et un dessin de Claude. Le dessin est agrémenté d’une touche de couleur au crayon, ajoutant une touche d’originalité.

Au verso, on trouve le crédit de l’auteur et la date, ainsi que des espaces pour un message, l’adresse, le timbre.

claude-postcard-5

porcelaine peinte

son si beau haïku

et mon dessin naïf

– Claude Rodrigue

 

J’ai été ravie de découvrir parmi les cartes, un haïku inspiré par un moment partagé lors de la conférence Haiku Canada à Montréal en 2010.

Au cours de la promenage ginko, Claude Rodrigue, Jean Dorval et moi montions une côte qui menait au Parc du Mont-Royal. Tout à coup, un vieil autobus polluant est passé à côté de nous et nous avons vu défiler ce drôle de panneau publicitaire: “Recyclez votre vieux bazou”.  Claude en a tout-de-suite fait un haïku:

claude-postcard-recycle

panneau d’autobus

“recyclez votre vieux bazou”–

odeur d’essense

– Claude Rodrigue (gagnant du ginko, Haiku Canada 2010)

*bazou = vieille voiture

Dix minutes après, au Parc Mont-Royal, nous étions assis sous des érables immenses  qui nous bombardaient de samares à chaque coup de vent et Claude a mis en mots ce moment magique partagés par trois poètes sous les érables du Mont-Royal:

claude-postcard-6

banc de parc

sous le vieil érable

café aux samares

– Claude Rodrigue

Ces cartes sont une merveilleuse idée pour partager ou promouvoir ses haïkus lors de conférences, ou simplement entre amis (en personne ou par la poste).

Contactez Claude Rodrigue pour plus d’informations concernant ces cartes-haïkus. Les cartes seront aussi disponibles lors du Festival de Haïku en October 2016 à Québec.

[Pour d’autres idées, voir aussi les cartes-haïkus de Thierry Cazals et celles de Marco Fraticelli.]

Grenouille étincellante

shiny-frog-IMG_6251Pendant les fêtes, j’ai acheté un kit de Création en paillettes chez Dollarama pour $2 et j’ai fait cette grenouille en épinglant des paillettes avec des aiguilles (qui étaient fournies dans le kit).  C’était facile – il y a avait un guide imprimé sur la feuille et on avait qu’à épingler la paillette sur l’endroit approprié selon la couleur – mais cela a pris environ 3 heures.  Heureusement, on a beaucoup de temps libre qqand on est en vacances.

grelons

le petit cercle au bout de mon doigt

après avoir poussé l’aiguille

 

 

 

Lucy l’éléphant – expo de peintures

Photo

Cette peinture a été faite par Lucy, un elephant asiatique du zoo d’Edmonton. Au cas où vous n’auriez pas remarqué, c’est l’empreinte de sa trompe sur la toile.  On peut dire que c’est l’équivalent de laisser une trace de rouge à lèvres sur une feuille de papier.  Pourtant, j’imagine que la peinture doit se vendre quelques milliers de dollars.

PhotoL’exposition d’art couvre  un mur de l’aéroport international d’Edmonton où j’ai passé deux heures en attende d’un vol de correspondance le 1er janvier.

L’affiche disait que les éléphants, dans leur milieu naturel, passe leurs journées à chercher de la nourriture et rester à l’affût des prédateurs.  Puisque la nourriture et le logis sont compris dans le zoo, les animaux s’ennuient et ont besoin d’activités pour se tenir occupés. Lucy a appris la peinture comme passe-temps et est maintenant célèbre à travers le monde.

On peut tous apprendre de cette “grande artiste”. J’imagine que Lucy, étant un éléphant, n’a aucun problème à faire taire son critique intérieure et simplement s’amuser. Bravo, Lucy.

Photo

Ouverture de la gallerie d’art

personne n’ose parler

de l’éléphant dans la pièce

Mur de renga à l’aéroport international d’Edmonton

Image

Hier, pendant que j’attendais un vol de correspondance à l’aéroport international d’Edmonton, j’ai fait le tour des installations d’art et j’ai découvert un Mur de Renga situé dans la salle des départs.

IMG_6303

Le poème de cinq lignes ressemblait à un tanka. Les mots blossoms, fragrant, message, et origami on attiré mon attention.

IMG_6304

En approchant, j’ai entendu une douce musique qui provenait d’un haut-parleur (le point au-dessus de l’écran).

Il y avait deux affiches, de chaque côté de l’écran. L’affiche de gauche expliquait que le projet, intitulé Wave à l’origine, avait été exposé à Enterprise Square à l’Université de l’Alberta. Le Mur de Renga a été conçu et construit par une équipe de professeurs de l’Université de l’Alberta et des étudiants des départements électriques, d’ordinateurs, d’art & design, d’anglais, de cinéma, de communication et technologie, théâtre et musique.

L’affiche de droite invite les gens à participer en soumettant une strophe. Il s’agit de lire quelques-unes de strophes du Mur de Renga, puis d’en soumettre une.  La strophe apparaîtra (dès qu’elle sera approuvée) de façon anonyme en-ligne et sur l’écran du Mur de Renga.

IMG_6293

De retour à la maison, je me suis rendue sur le site de Wave Art pour voir si je pouvais contribuer mais malheureusement les liens sur le site ne fonctionnent plus. Dommage.

C’est une super bonne idée, ce Mur de Renga! Ce serait cool de voir des haïkus apparaîtra dans les grands aéroports.