Orage, Journal de Jules Renard

 

 JROrage

 

C’est en lisant le Journal de Jules Renard (auteur de Poil de Carotte) il y a bien longtemps que j’ai réalisé qu’il était possible de dire plus avec moins de mots. 

 

La découverte du poème court est une étape importante dans la formation du haikiste. Plusieurs haikistes vont commencer par écrire des poèmes courts qui ne sont pas encore des haikus à 100%, mais qui en ont l’essence. Il s’agira ensuite d’enlever les fioritues, la poésie, et dans certains cas on verra apparaître le haïku (Voir à ce sujet le texte Comment ruiner un haiku écrit par Hans-Peter Krauset et traduit par Monika Thoma-Petit.)

 

Jules Renard aurait fait un fameux haikiste s’il avait dépassé l’étape du court poème et du mot d’esprit.

 

Advertisements

One thought on “Orage, Journal de Jules Renard

  1. Mmm. L’édition Robert Laffont dit bien “Orage. L’éclair ne voit pas clair.” mais, maintenant que j’y pense, la citation dont je me souviens, et que j’aimais, était plutôt:”Eclairs. L’orage ne voit pas clair.” Erreur de cette édition, ou problème de mémoire? En tout cas…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s