Comme on aime les hommes, par Line Michaud

lmichaud Je les adore, les petits recueils de Line Michaud distribués par l’entremise du Distroboto.

Les Distrobotos sont des anciennes machines distributrices de paquets de cigarettes qui distribuent maintenant des mini-livres et objets d’art pour la modique somme de 2$.

Ce qui est extraordinaire dans ce moyen de distribution c’est que 1.50$ revient à l’artiste.  Dans le mode d’édition traditionelle, l’artiste n’obtiendrait que .20 cents sur la vente.

Les artistes du Distroboto doivent produire de 5 à 50 exemplaires de leurs oeuvres et les insérer dans un “paquet de cigarette” (souvent peint, décoré ou masqué). Le format est donc important.  Il faut faire petit, petit. 

Les recueils de haiga de Line font 10cm de haut, sont cousus à la main, et sont agrémentés d’oeuvres en couleur car l’auteure, en plus d’être une haïkiste remarquable, est aussi une excellente aquarelliste et manit le pinceau chinois avec habileté.

Après une brève page d’introduction au haïku, le recueil alterne haïku et peinture jusqu’à la fin.  Si on aime comme moi les oeuvres d’art, un haïku – un dessin, c’est le ratio idéal!

Extrait de “Fleurs d’asphalte”:

crocus multicolores

sortis à travers les feuilles

de l’automne passé

Line Michaud

Extrait de “Dans les bras du vent”:

au bout de la rue

la blancheur du magnolia

ici, son odeur

Line Michaud

Extrait de “La place du chat”:

un chat de ruelle

boitille avec dignité

vers les écureuils

Line Michaud

Extrait de “Comme on aime les hommes”:

passer la soirée

à te caresser la main

du côté velours

Line Michaud

 

“Comme on aime les hommes” sera bientôt disponible dans les Distrobotos de Montréal principalement au Divan Orange (4234 St. Laurent, métro Mont-Royal) et à la maison de la culture/bibliothèque du Plateau Mont-Royal ave Mont-Royal (465 ave. du Mont-Royal E.)  Voir le site du Distroboto pour la liste complète des établissements munies d’un Distroboto.

Visitez son blogue Line Rouge qui est un mélange intéressant de haiga et de haibun (haigabun) où les illustrations tiennent une place importante.

 

Advertisements

One thought on “Comme on aime les hommes, par Line Michaud

  1. Oui, quelle bonne idée, ces petits recueils Distrorobot ! De la poésie pour remplacer les cigarettes… et la combinaison haïku/illustration – quelle aubaine ! Et sur son blogue, on peut maintenant admirer Line avec son nouveau look très séduisant ! salutations ! M.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s