Automne

 

ChurchAutumn

 

église vide

le gardien tape

à la machine

 

Advertisements

2 thoughts on “Automne

  1. Souvent, je n’ai pas envie d’ajouter un haïku sous mes photos, surtout quand celles-ci parlent d’elle-même.
    Ici, on peut s’imaginer toute sorte de choses, de moments. Par exemple, s’imaginer que la lumière vient de l’intérieur (un incendie? un feu de foyer? un spectacle?) au lieu d’être la réflexion du soleil couchant.
    On dit que dans le haïga, le haïku doit parler d’autres choses que ce que l’on voit, justement.
    Cela me rappelle une scène vécue dans une petite église en Espagne ou j’étais la seule visiteuse:
    église vide
    le gardien tape
    à la machine
    Tiens, cela pourrait être le haïku de sous la photo. Je l’ajoute tout de suite.
    PS C’est drôle: vous venez d’assister à la naissance d’un haiga (et je ne savais même pas que ça allait en être un!)

  2. Salut Tessa ! Merci de partager avec nous ce moment de “naissance d’un haïga”. Et surtout de nous rappeler que dans un haïga, le haïku ne doit pas être une redite de ce qu’on voit sur la photo…. Ça, c’est une erreur à laquelle je succombe trop souvent, il me semble.Coïncidence : Philippe Quinta (La lune et le cyprès) vient de donner une nouvelle orientation à son blogue : il nous fait part des différentes versions des haïkus qu’il publie – en expliquant les raisons de ses modification ou en décrivant le processus d’écriture. cordialementMonika

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s