Sumi-e

 Richmond20060927 003

   

   plusieurs coups de pinceau

   mais pas une seule

   feuille de bambou

 

         

Advertisements

One thought on “Sumi-e

  1. Photo superbe (ah- comme j’ai envie d’apprendre comment mettre des photos sur mon blogue…!) Je crois me souvenir que tu as vu une forêt de bambous au Jardin Botanique de Vancouver et j’imagine que tu as pris cette photo là.Et tu prends maintenant des cours de peinture japonaise ? J’ai déjà essayé, dans le passé, de faire de l’aquarelle (mais je trouvais que je n’avais pas vraiment le talent nécessaire et j’ai abandonné cette technique – ) j’apprécie beaucoup ton haïku qui fait état de la difficulté de donner “les bons coups” de pinceau si l’on veut que ce qu’on a mis sur le papier ressemble à ce qu’on veut représenter…. – ou est-ce qu’il signifie plutôt qu’au permier cours de peinture, on ne faisait que des exercices de coups de pinceau ? Un bon exemple d’un haïku ouvert qui offre au lecteur l’occasion de construire lui-même le sens – autrement dit, comme l’exprimerait Francine Chicoine : il “n’est pas donné” !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s